Un jour dans le 13e

 Une escarmouche

Une escarmouche

Le Gaulois — 27 septembre 1870

À la porte d'Italie, le corps des chasseurs de Neuilly sous le commandement de M. de Jouvencel, ex-député, s'est déployés en tirailleurs vers trois de l'après-midi.

Ils ont échangé des coups de feu pendant plusieurs heures puisque chaque homme a pu brûler 180 cartouches environ.

Les pertes s’élèvent à un homme tué, un blessé et un disparu. Celles des prussiens sont égales aux nôtres.

Les chasseurs de Neuilly avaient environ 400 hommes engagés.

Le résultat de la journée est à notre avantage puisque les chasseurs de Neuilly ont délogé de tous les avant-postes prussiens qui s'étaient abrités derrière l'aqueduc d'Arcueil et les fourrés qui domine la vallée de la Bièvre.



Saviez-vous que... ?

Le marché aux chevaux du boulevard de l'Hôpital s'y installa le 1er avril 1878 revenant ainsi à proximité de son emplacement initial où il avait été installé une première fois au XVIIe siècle et dont il avait été chassé en 1866 pour permettre l'achèvement du boulevard Saint-Marcel.
Entre ces deux périodes le marché aux chevaux était implanté sur le boulevard d'Enfer, futur boulevard Raspail, non loin du boulevard du Montparnasse, sur un terrain rejoignant le futur boulevard Edgar Quinet, alors boulevard de Montrouge.

*
*     *

La maison qui, en 1900, était située au 68 du boulevard d'Italie, servait de dépôt au sculpteur Rodin.

*
*     *

C'est le 11 juillet 1906 que le conseil municipal de Paris vota le transfert du marché aux chevaux du boulevard de l'hôpital à Brancion, nouveau marché ouvert depuis 1904.

*
*     *

Fin aout 1895, une petite fille de huit ans, Emilienne Moisson, demeurant chez ses parents, rue Barrault, passait, vers dix heures du matin, rue de Gentilly ; un chat sortant d'un terrain vague, lui sauta sur lest épaules, la mordant au cou et au visage.
Aux cris de la pauvre petite, des passants accoururent mettant en fuite l'animal qui se réfugia dans la maison portant le n° 14 du boulevard d'Italie, jetant l'effroi parmi les locataires.
Des agents purent non sans peine abattre l'animal, qui faisait des bons prodigieux, et le portèrent chez M. Auger, vétérinaire, qui le reconnut enragé.
Aussitôt la jeune Moisson fut dirigée sur l'institut Pasteur.

L'image du jour

La place Pinel vue de la rue Esquirol avec un aperçu de la rue Nationale de l'autre côté du métro.

L'entrée de la cité Doré sur la place Pinel était situé à gauche.