Faits divers

 La Pègre - 1907

La Pègre

Le Journal — 26 septembre 1907

Un cocher, M. Louis Bodard, demeurant 5, rue Nationale, attendait, près de sa voiture, hier après-midi, rue du Château-des-Rentiers, à la hauteur du numéro 108, la sortie d'un client. Une dizaine de rôdeurs, qui cherchaient aventure, vinrent à passer. Narquois, ils s'approchèrent de M. Bodard, et, pendant que pressés autour de ce dernier ils détournaient son attention, l'un d'eux se détacha, alla prudemment jusqu'au fiacre, et, grimpant sur le siège, se disposa à fuir au grand galop de Cocotte dont il cinglait les flancs.

Le n°108 de la rue du Château-des-Rentiers

Le cocher s'aperçut du larcin, réussit à se dégager, et, courant, rattrapa son voleur, escalada la voiture, et d'une violente secousse précipita sur la chaussée son conducteur occasionnel. Celui-ci, un nommé Francis Favre, âgé de dix-sept ans, demeurant 108, rue du Chateau-des-Rentiers, se releva, et, assisté des « poteaux », qui s'étaient élancés, se disposait à faire un mauvais parti à M. Bodard, quand les agents en bourgeois Brécy et Goix arrivèrent.

La lutte fut alors circonscrite entre les apaches et les policiers. Ces derniers réussirent enfui à arrêter Favre, qui a été envoyé au Dépôt.

L'agent Brécy, blessé au cours de la bagarre, a dû s'aliter.


A lire également

Drame de la misère - 1894

Duel à l'américaine - 1895

À lire également...

Avenue des Gobelins

Drame de la jalousie

1905

Un drame provoqué par la jalousie a mis en émoi, hier soir, vers cinq heures, les habitants de l'avenue des Gobelins et plus particulièrement ceux de l'immeuble portant le numéro 45 de la rue Auguste-Blanqui.

...


Le drame de l'avenue de Choisy

1911

Marius Lafontaine, un robuste ouvrier emballeur de trente-deux ans, et Juliette Berthier, vingt-quatre ans, teinturière, s'étaient épousés il y a six ans. Ils pensaient avoir trouvé le bonheur. Hélas ! la désillusion vint vite., Quinze jours à peine y suffirent.

...


On n’a pas encore retrouvé l'assassin de Suzanne Barbala

1922

C'était jour de marché, hier matin, avenue d'Italie...

...


Boulevard Kellermann

Un crime mystérieux à la Maison-Blanche

1909

L’émotion est des plus vives dans le quartier de la Maison-Blanche, où vient d’être découvert un mystérieux paquet contenant la moitié du corps d’une fillette âgée de sept à huit mois.

...

Saviez-vous que... ?

Félix Faure est le premier Président de la République à avoir visité le 13e arrondissement à l'occasion de l'inauguration du pont de Tolbiac passant au dessus des voies du chemin de fer de la ligne Paris-Orléans. C'était en 1895.

*
*     *

Compte tenu d'une croissance importante du nombre des décès accidentels dans Paris depuis la fin des années 1870, des postes de secours furent installés dans plusieurs arrondissements dont l'un se situait sur le Quai d'Austerlitz à l'embouchure du canal de la Bièvre. Ces pavillons étaient munis de couvertures, matelas, boites de secours et matériel approprié au sauvetage des noyés.

*
*     *

Le 1er mars 1932, l'usine de chaussures (qui répandait aux alentours de manière permanente une odeur de vernis) installée boulevard Kellermann (au 10) était ravagée par un incendie.

*
*     *

Pierre et Marie Curie, au moment où ils reçurent le prix Nobel de physique « en reconnaissance de leurs services rendus, par leur recherche commune sur le phénomène des radiations découvert par le professeur Henri Becquerel », habitaient au 108 du boulevard Kellermann, alors bordé par les fortifications crêtées de gazon vert, une petite maison dont la façade de brique rouge s’abritait derrière un minuscule jardinet, nid de verdure dont le silence était propice aux méditations scientifiques.

L'image du jour

Boulevard de l'Hôpital - A gauche, une des entrées du marché aux chevaux