Horrible accident à la gare de la Maison-Blanche - 1903

Horrible accident

A la gare de la Maison-Blanche — Une mère et sa fille sous un train — Affreux détails.

Le Matin — 9 novembre 1903

Il y avait foule hier soir sur les quais de la station de la Maison-Blanche. Trois cent cinquante voyageurs environ attendaient le train arrivant de la gare d'Orléans-Ceinture et se dirigeant vers Auteuil. Quand ce train parut, tout le monde se précipita pour le prendre d'assaut. Les portières venaient de s'ouvrir, mais le train roulait encore.

La gare de la Maison-Blanche avant 1872

Au premier rang se trouvait Mme Vasseur, blanchisseuse, âgée de quarante-sept ans, qui tenait par la main sa fille Jeanne, âgée de dix ans. Son autre fille, Louise, âgée de vingt-deux ans, et son fils, Henri, âgé de quinze ans, étaient près d'elle. Sous la poussée de la foule, Mme Vasseur et son enfant furent projetées en avant. Sans se quitter, elles tombèrent sur la voie entre deux wagons.

Aux cris poussés par les spectateurs de cette scène, le train stoppa. Des employés sautèrent sur la voie. Tout d'abord on retira la petite Jeanne. Elle avait la jambe gauche horriblement mutilée. On dégagea ensuite la mère. Le corps de la malheureuse ne formait plus qu'une bouillie sanglante. La tête était complètement broyée, le bras gauche sectionné. La cervelle avait jailli jusque sur le quai.

Le cadavre fut aussitôt transporté dans un local attenant à la gare. Quand il la petite Louise, on la dirigea sur l'hôpital Cochin, où l'amputation fut jugée nécessaire.

M. Rocher, commissaire de police, immédiatement prévenu, s'est chargé de la pénible mission d'apprendre au mari de Mme Vasseur, qui habite 18, rue Mesnil, dans le quartier de l'Etoile, le terrible malheur qui le frappait.

Teaser 6 articles

Ailleurs sur Paris-Treizieme