entete


UNE ÉVOCATION DU 13ÈME ARRONDISSEMENT DE 1860 AUX ANNÉES 30

sans titre 1

SAVIEZ-VOUS QUE...

La passerelle métallique d'une portée de 100 mètres reliant la place de Rungis à la rue Cacheux en enjambant la gare dite "de Rungis" avait été inaugurée le 23 juin 1907.


Abel Hovelacque, député du 13ème arrondissement, dont le nom a été donné à la rue de Gentilly en 1899, fut le promoteur de l'Ecole Estienne qui ouvrit le 20 novembre 1889. Cette école occupe ses locaux actuels depuis le 1er juillet 1896. Abel Hovelacque ne vit pas cette installation car il mourut le 22 février 1896 à l'age de 53 ans.


L'asile Nicolas-Flamel, 71 rue du Château-des-Rentiers, fut inauguré le 18 mai 1889.

menu-nouveautés sans titre 1

C'est arrivé dans le 13ème

 Enfant blessé - 1911

Enfant blessé

Le Petit Parisien — 29 mars 1911

A onze heures du matin, boulevard Auguste-BIanqui, le jeune Marcel Buis, âgé de douze ans, demeurant chez ses parents, 36, rue de Reine-Blanche, est tombé sous un camion. Deux roues l'ont grièvement blessé. On l'a transporté à l'hôpital Cochin ; son état est inquiétant.


 Une éthylomane

Une éthylomane

Le Figaro — 24 septembre 1897

Une femme, Marie Romanowska, d'origine polonaise, âgée de quarante-cinq ans, habitant 20, rue Vandrezanne, avait contracté la singulière habitude de s'enivrer régulièrement avec de l'acide éthylique, vulgairement appelé esprit de bois.

Cette femme, qui ne trouvait plus aucun goût aux alcools communs, tels que absinthe, amer, vermout, etc., était arrivée à absorber un litre d'esprit de bois par jour.

Hier soir, à huit heures, on l'a trouvée morte chez elle.


 La Chapelle Bréa - La Croix - 1895

La Chapelle Bréa

La Croix (supplément) — 18 mai 1895

On construit en ce moment, nos lecteurs le savent, sur des terrains rapportés qui ont comblé les lacs de la Glacière, en bordure de la rue de Tolbiac, une nouvelle église, l'église. Sainte-Anne, destinée à remplacer l'ancienne église de la Maison-Blanche dite chapelle Bréa, qui va être prochainement désaffectée et démolie.

Cette église a sa page d'histoire.

Gravure parue dans Le Monde Illustré

A son emplacement s'élevait un corps de garde lorsqu'éclata l'insurrection de juin [1848].

A la barrière d'Italie le général Bréa et son aide de camp Mangin furent pris et enfermés dans la grande salle du poste. Des insurgés qui venaient de se battre au Panthéon reconnurent le général et son aide de camp et aussitôt il les fusillèrent l'un et l'autre.

On bâtit une chapelle sur l'emplacement du corps de garde démoli, qui avait lui-même succédé à un ancien bal de barrière, la Belle Moissonneuse, dont les crincrins faisaient, le 2 juillet 1815, sauter les défenseurs de Parias qui, entre deux contredanses allaient faire le coup de feu avec les Kaiserlicks qui s'avançaient par les hauteurs de Bicêtre.

La Belle Moissonneuse ferma ses portes vers 1823, et fut transformée en salle d'école dont la maître fut M. Jérôme Duruy, grand-père du grand historien.

En face, s'élevait une guinguette, La Maison Blanche, qui a donné son nom au quartier. Elle était tenue par un nommé Loutrel. La ferme de Bicêtre ayant été une nuit brûlée par les chauffeurs, on découvrit que c'était lui qui, après avoir passé la soirée chez les pauvres gens, avait ouvert la porte à ses complices. Il fut condamné à mort et exécuté.


A lire également

La chapelle Bréa - Le Matin - 18 avril 1897

Teaser 4 articles

Ailleurs sur Paris-Treizieme

L'épidémie de la Maison-Blanche.

Malgré les défenses qui leur sont faites et avec l'insouciance de leur âge, les enfants du quartier s'introduisent actuellement dans la décharge et ils s'y amusent avec les fémurs et les tibias qu'ils découvrent à chaque pas. (1890)

Lire

La Peste

La Bièvre est un ruisseau tout noir
Qui sent comme un goût d'urinoir…

chantait ce pauvre Rivoire, qui chantait si lugubrement la triste épopée d'un grelotteux de la Glacière. (1890)

Lire

L’épidémie de la Bièvre

Nous sommes retournés hier soir aux abords du charnier de la Bièvre.
Voici les nouveaux renseignements que nous y avons recueillis. (1890)

Lire

Le plan d'assainissement du quartier Maison-Blanche

Il existe dans le XIIIe arrondissement (quartier de la Maison-Blanche), un immense quadrilatère de plus de 60 hectares de superficie, qui laisse presque tout à désirer sous le rapport des communications et de la salubrité. (1881)

Lire

Menu lieu
sans titre 2

© paris-treizieme.fr pour la transcription du texte