Dans la presse...

 L'aménagement de la place et de l'avenue d'Italie (1928)

L'aménagement de la place et de l'avenue d'Italie

Le Matin — 23 novembre 1928

On sait que dans un an sera mise en circulation la ligne métropolitaine n° 7, actuellement en construction, de la place d'Italie à la porte d'Ivry, en passant par la porte d'Italie.

Cette ligne aidera à la transformation du quartier de la Maison-Blanche, non seulement du point de vue transports, mais dans l'ensemble de sa vie industrielle, commerciale et travailleuse, elle aidera aussi au développement de la banlieue sud, en bordure de la route de Fontainebleau, qui, privilège assez rare maintenant, a l'avantage de posséder une réserve considérable d'espaces libres.

Par suite, la grande artère qu'est l'avenue d'Italie devra subir à la fin des travaux du métropolitain une transformation complète par sa mise en alignement, la réfection totale et le nivellement définitif de sa chaussée et de ses trottoirs.

Arguant de ces faits, M. Louis Gélis, conseiller de la Maison-Blanche, estime qu'il est l'heure actuelle indispensable de procéder à des alignements, tant sur la place que sur les avenues qui aboutissent et il a saisi hier le conseil municipal d'une proposition demandant que l'avenue d'Italie soit mise à l'alignement et nivelée et que ses trottoirs et contre-allées soient aménagés d'un bout à l'autre.

La place d'Italie devra également être agrandie et la porte d'Italie élargie.

 

 

 


Le café Dupont situé dans la pointe constituée par les avenues de Choisy et d'Italie fut la première cible des démolisseurs chargés de l'élargissement de la place.


Vu dans la presse...

Nouvelle ligne d'autobus

A dater du 28 octobre 1923, la S. T. C. R. P. mettra en service une nouvelle ligne d’autobus dénommée AI bis, « Place d’Italie-Gare Saint-Lazare » (1923)

Lire

Nécrologie : Eugène Bonneton

Une triste nouvelle nous arrive du front. Eugène Bonneton, le peintre
délicat du vieux Paris, de la Bièvre et des hivers parisiens, vient de s'éteindre dans une ambulance de l'Argonne. (1915)

Lire

L'assainissement de la cité Jeanne-d'Arc

Au cours de sa dernière session, le Conseil municipal a été unanime à approuver le projet présenté par le préfet de la Seine relatif à l'assainissement de la cité Jeanne-d'Arc. (1934)

Lire

Un éboulement aux fortifications

Hier soir, il cinq heures, au moment où les élèves d'une école enfantine passaient boulevard Kellermann, à la hauteur de la rue des Peupliers, un formidable grondement souterrain se fit tout à coup entendre. En même temps, le talus des fortifications se soulevait sous l'irrésistible poussée d'une énorme gerbe d'eau. (1912)

Lire

Saviez-vous que... ?

Dans la nuit du 5 avril 1579, la Bièvre provoqua de si graves dévastations que le peuple appela cette inondation le « déluge de saint Marcel ».

*
*     *

Le 3 janvier 1920, la cote de la Seine avait atteint 6,36 m à deux heures de l'après midi au Pont d'Austerlitz. Le quartier de la Gare était innondé.

*
*     *

Henri Victor Yendt, commissaire de police de la ville de Paris, chargé des quartiers de la Salpêtrière et Croulebarbe, officier de Police Judiciaire, prit ses fonctions en 1897.

*
*     *

En février 1885, un cantonnier nommé J... regagnait son domicile rue Damesme, numéro 2. Malheureusement il avait fait de si fréquentes stations chez les marchands de vins que le chemin lui semblait horriblement long, Aussi pour l'abréger, à un moment donné, ne trouva-t-il rien de mieux que d'essayer de franchir la Bièvre à pieds joints. La rivière n'est certes pas bien large, mais les jambes de l'ivrogne n'avaient pas un ressort suffisant et le malheureux tomba dans l'eau bourbeuse.
Quelques passants se portèrent à son secours, mais malgré d'activés recherches, on ne put le retirer qu'après, un quart d'heure, et tous les soins furent impuissants à le rappeler à la vie.

L'image du jour

Le boulevard de la Gare (Vincent Auriol) vers la rue Jenner