Dans la presse...

 Inauguration d'habitations à bon marché 1933

Inauguration d'habitations à bon marché dans le XIIIè arrondissement

Le Matin — 22 décembre 1933

L'Office public des habitations de  la Ville de Paris a entrepris, il y a quelques années, la construction de plusieurs groupes d'habitations à bon marché dans divers quartiers populeux de la capitale.

L'un de ces groupés, sis dans le XIIIè arrondissement et dont la construction a été commencée en 1930, vient d'être terminé et a été inauguré hier matin en présence de M. Israël, ministre de la santé publique.

Ces Immeubles de six et sept étages en béton armé et en briques s'élèvent dans l'ancienne vallée de La Bièvre et forment une important de 11.000 mètres carrés environ délimité par la place des Peupliers, la rue du même nom et les rues Kuss, de l'Interne-Loeb et du docteur Leray.

La cérémonie d'inauguration s'est déroulée dans le jardin d'enfants.

M. de Fontenay, ancien président du Conseil municipal président de l'Office, a souhaité bienvenue au ministre et a demandé l'appui du gouvernement pour continuer l'œuvre entreprise,

soulignant que les demandes de 60.000 familles. souvent très modestes, n'avaient pu encore être satisfaites. Et le Président de suggérer qu'une parties des fonds de chômage soient utilisés dans ce but, les constructions étant susceptibles de fournir du travail à beaucoup de chômeurs.

M. Israël, ministre de la santé publique, lui a répondu en l'assurant non seulement de son admiration pour l'Office qui a réalisé une telle entreprise mais aussi de l'appui qu'il était certain de trouver auprès du Gouvernement.

Puis les personnalités présentes visitèrent le jardin d'enfants.


A lire également

La fondation Singer-Polignac - Le Figaro du 16 juin 1911

Pour les Petits Ménages, Maisons et jardins - Le Gaulois du 16 juin 1911

Vu dans la presse...

Rue des Peupliers, une trombe d'eau dévaste tout sur son passage

Les habitants de la rue des Peupliers, dans le 13e arrondissement, étaient mis en émoi, hier matin à sept heures, par une violente détonation immédiatement suivie de longs et redoutables grondements. C'était une des nombreuses conduites d'eau placées dans la chaussée du boulevard Kellermann qui venait de se rompre brusquement ! (1911)

Lire

Fabrique d’asticots

S'il vous plait tomber sur une « trichinerie », allez au treizième arrondissement, prenez l'avenue des Gobelins et suivez la rue Croulebarbe. SI l'odeur ne vous arrête pas on route, poussez jusqu'au n°63, une maison « mangée aux vers » qui n'a pas besoin d'autre enseigne.
Tout le quartier est en émoi. La rue Croulebarbe est devenue la rue Croule-Peste ! (1883)

Lire

Le monument d'Ernest Rousselle

L'inauguration du monument élevé à la mémoire de M. Ernest Rousselle, qui fut président du Conseil municipal de Paris et du Conseil général de la Seine, a eu lieu hier dans le jardin du dispensaire de la Maison-Blanche. (1901)

Lire

Décentralisation artistique

Peu de lecteurs du Journal soupçonnaient qu’une exposition rassemblât, à la mairie du treizième, des œuvres exquises de fraîche beauté. Qu'ils fassent voyage. Ils connaîtront un vieux quartier de Paris dont il est aisé d'apprendre le charme. (1912)

Lire

Saviez-vous que... ?

Dans la nuit du 5 avril 1579, la Bièvre provoqua de si graves dévastations que le peuple appela cette inondation le « déluge de saint Marcel ».

*
*     *

En 1877, il fut décidé que le nouveau marché aux chevaux reprendrait la place de l'ancien (auparavant transféré sur le boulevard d’Enfer), ce fut M. Magne,architecte, qui fut chargé de la direction des travaux.
Il a fallu faire d'immenses travaux de consolidation et de soutènement pour profiter de l'îlot escarpé et montueux compris entre le boulevard Saint-Marcel et celui de l'Hôpital.
La porte principale du marché, flanquée de deux forts jolis pavillons, s’élevait boulevard de l’Hôpital, tandis qu’un mur défendu par des grilles en fer s’étendait sur le boulevard Saint-Marcel.

*
*     *

En 1930, la piscine de la Butte-aux-Cailles, l'une des rares piscines municipales de l'époque, exigeait de tout baigneur la production ou l'achat d'un morceau de savon.

*
*     *

La façade et les tours de l'église Sainte-Anne de la Maison-Blanche ont été inaugurées solennellement le 2 avril 1900 et les trois cloches fondues par la maison Bollée (du Mans) ont été bénites.

L'image du jour

Le boulevard de la Gare (Vincent Auriol) vers la rue Jenner