Dans la presse...

 paris-treizieme.fr — À travers le 13e arrondissement (1863)

À travers le 13e arrondissement

Le Siècle — 10 janvier 1863

On commence à faire subir aux anciens boulevards extérieurs, dans le treizième arrondissement, la même transformation qu'à ceux de la rive droite ; déjà, les travaux de terrassements sont achevés, et le gaz est mis en place entre l’ex-barrière d'Ivry et la rue du Chevaleret et le même travail est en voie d'exécution entre ce dernier point et les abords du pont du chemin de fer. Ce pauvre quartier a du reste bien besoin qu'on s'occupe de lui ; il faut, comme nous venons de le faire, par courir, en ces temps humides, le sentier de la Tripière, la rue Bruant et une multitude d'autres, pour se former une juste opinion à cet égard.

La rue Neuve

Nous remarquons néanmoins plusieurs rues qui se sont beaucoup améliorées, entre autres la rue Neuve, qui communique de l'avenue de Fontainebleau, à celle de Choisy ; cette voie a été pourvue d'une chaussée excellente, bordée de trottoirs, et des maisons très convenables se sont élevées ou sont en construction des deux côtés : pourtant nous voyous qu'un vide qui y existe encore du côté des numéros pairs, n'est même pas garni de la barrière réglementaire, et que l'éclairage y manque quoique le gaz passe aux deux extrémités de la rue, et que ce doive être bien peu de chose que de combler cette lacune.

Rue des Cinq-diamants

La rue des Cinq-diamants. Elle tire son nom d'une enseigne.

De l'autre côté de l'avenue de Fontainebleau, sur la Butte-aux-Cailles, dont nous avons plusieurs fois parlé, les voies bourbeuses et impraticables abondent également. Nous y remarquons cependant une rue qui a bien changé de physionomie depuis un an, et qui doit bien s'améliorer encore si la bonne volonté des habitants ne se trouve pas entravée, c'est la rue des-Cinq-Diamants. En effet, cette rue, autre fois aussi défectueuse que toutes celles du voisinage, a été, l'an dernier, pavée d'un bout à l'autre et garnie de trottoirs, aux frais des propriétaires et des principaux commerçants qui l’habitent. Aujourd'hui, nous apprenons que ces mêmes personnes et d'autres intéressés sont d'accord pour faire, au moyen d'une cotisation, la somme nécessaire au prolongement de la rue des Cinq-Diamants à travers l'impasse Toutain, jusqu'au point de jonction de la rue du Moulin des-Prés et de la route d'Italie. Nul doute que l'administration municipale n'encourage autant qu'il est en elle, une pareille initiative.

Détail du plan Andriveau-Goujon (circa 1860)


L'aménagement du XIIIe

Les années 1860 : projets pour les zones annexées et premiers travaux

Le cadre général

Les projets de voirie

Le chemin de fer de ceinture

Les années 1870-80

Quartier de la Salpêtrière

Quartier de la Maison-Blanche

Les années 1890

Les années 1900-1920

Dans la presse...


Les boulevards extérieurs et le boulevard du Transit dans le 13e arrondissement

La transformation des anciens boulevards extérieurs sur la rive gauche, entre l’ex-barrière d'Enfer et le pont de Bercy, est terminée dans la partie qui traverse le quatorzième arrondissement, et se continue à travers le treizième. (1863)

Lire la suite


Chronique électorale

Dans la première circonscription du XIIIe arrondissement, M. Raymond Renaudière, qui a groupé sur son nom au premier tour près de 4.000 voix, est le seul candidat désigné pour battre au second tour le communiste dissident Gélis. (1932)

...


Gares et Stations du chemin de fer de ceinture (rive gauche)

Une enquête est ouverte, en ce moment, à la Préfecture de la Seine, sur le enquête est ouverte, en ce moment, à la Préfecture de la Seine, sur le projet des stations à établir sur le chemin de fer de Ceinture, dans les 13e, 14e, 15e et 16° arrondissements. (1862)

...


Extension de la Gare du chemin de fer d'Orléans

On a mis récemment à l'enquête un projet d'agrandissement de la Gare du chemin de fer d'Orléans, à Paris, qui consiste à étendre les dépendances de cette gare jusqu'au quai d'Austerlitz, par l'annexion de tout l'emplacement compris entre ce quai, la rue Papin et le boulevard de l'Hôpital. (1862)

...


Portrait : Emile Deslandres

Conseiller municipal du quartier Croulebarbe (1925)

...

Saviez-vous que... ?

Bobillot, héros du Tonkin, était prénommé Jules. La rue portant son nom est longue de 1.100 mètres.

*
*     *

Cinq ponts relient le XIIIème et le XIIème arrondissement.

*
*     *

Les travaux du pont de Tolbiac enjambant les voies de chemin de fer de la compagnie d'Orléans commencèrent le 1er avril 1893.
Le pont fut inauguré par le Président de la République M. Félix Faure, le 15 juillet 1895.

*
*     *

La rue Fagon est l’ancienne rue de la Barrière des Gobelins. Elle a reçu son nom par arrêté du Préfet de la Seine en date du 26 février 1867. Guy-Crescent Fagon, né le 11 mai 1638 à Paris, où il est mort le 11 mars 1718, fut le premier médecin du roi de 1693 à la mort de Louis XIV. Il développa le Jardin royal des plantes médicinales ou « Jardin du roi », futur Jardin des Plantes.

L'image du jour

Construction de la rue de Tolbiac : franchissement de la Bièvre à la Glacière

La photographie est de Charles Marville et a été prise vers 1876. La rue d'Alésia est déjà achevée. La construction de la rue de Tolbiac subit beaucoup de retard compte tenu de l'ampleur des travaux.