Faits divers

 La casquette du bossu - 1895

La casquette du bossu

La France — 21 juillet 1895

Une scène tragi-comique s’est déroulée, hier soir, à six heures, boulevard de l’Hôpital.

M. Julien Napthe, âgé de quarante-deux ans, demeurant, rue Jenner, garçon de magasin, passait, portant un paquet sous chaque bras, lorsqu’un tourbillon de vent lui enleva tout à coup sa casquette.

Fort embarrassé par sa charge, M. Napthe ne pouvait courir bien vite, aussi criait-il : « Arrêtez-là ! arrêtez-la ! » tout en cherchant à rattraper son couvre-chef.

À ce moment, le jeune Eugène Marasc, âgé de onze ans, qui regagnait son domicile, situé rue Pinel, en compagnie de sa mère, ménagère, se mit à chanter :

L’as-tu vue,
La casquette du bossu ?

M. Napthe, qui a l’épine dorsale quelque peu déviée, fut froissé par la plaisanterie du gamin. Ayant ramassé enfin sa casquette, il s’approcha du jeune Marsac et lui donna un coup de pied en l’appelant « petit drôle ! »

La ménagère, furieuse de voir maltraiter son fils, traita le garçon de magasin de « vilain magot » et de « lâche ». Celui-ci répliqua par des injures.

Mme Marsac, furieuse, lui appliqua alors un soufflet que lui rendit M. Napthe.

Des passants s’interposèrent, donnèrent tort au garçon de magasin, lui reprochant de frapper une femme et un enfant ; mais l’homme à la casquette était arrivé au comble de la fureur et, comme les personnes qui se trouvaient là criaient : « Enlevez-le ! » il tira de sa poche un couteau et se rua sur ceux qui l’entouraient.

Heureusement il put être facilement désarmé. Néanmoins, un ouvrier fumiste, M. Jean Savon, avait été blessé assez gravement à la main gauche, et M. Marius Mallinié, peaussier, portait au bras droit deux estafilades profondes.

Des gardiens de la paix ont arrêté le coupable, qui a été mis à la disposition de M. Perruche, commissaire de police.

À lire également...

Quartier de la Gare

Le drame de la Cité Jeanne-d'Arc

1865

Depuis longtemps deux ouvriers, Claude Demanalède, maçon, et Paul Robert, demeurant tous deux cité Jeanne-d'Arc, étaient ennemis intimes.

...


Scène sanglante dans un Bal Avenue de Choisy

1910

Une scène, tragique et sanglante s'est déroulée, hier soir, 190, avenue de Choisy, au bal de l'Alcazar d'Italie.

...


Quartier de la Maison-Blanche

La viande meurtrière

1907

Entre les numéros 26 et 28 de la rue Damesme s'ouvrent, parmi des terrains vagues, plusieurs voies symétriquement alignées où s'élèvent, pittoresques et vétustés, des baraques en planches et des cahutes en torchis. C'est là que vit, grouille et travaille une populeuse colonie de chiffonniers.

...


M. Perruche, commissaire

M. Perruche et le perroquet

1896

La propriétaire du perroquet s’aperçut peu après de la disparition de l’oiseau et, croyant qu'il s’était échappé, alla eu informer M. Perruche, commissaire de police.

...

Saviez-vous que... ?

La rue du Tibre, dans le quartier Maison-Blanche, a été ouverte sur l'emplacement d'une voirie d'équarrissage, elle a porté le nom de rue de la Fosse-aux-Chevaux, puis du Tibre, à cause de la Bièvre autour de laquelle ont été groupés des noms de fleuves.

*
*     *

Le 26 février 1912 à midi cinq exactement, la chaudière du tramway n° 399, de la ligne Porte-d'Ivry-les Halles, explosait rue Gay-Lussac, à hauteur de la rue de l'Abbé-de-L'Epée. Ce grave et peu banal accident faisait onze victimes qui, heureusement, ne furent pas très grièvement blessées.

*
*     *

En 1896, les 4 membres du conseil municipal de Paris représentant le 13ème arrondissement étaient :
Quartier de la Salpêtrière : Paul BERNARD, avocat à la Cour d'appel, rue Lebrun, 3.
Quartier de la Gare : NAVARRE, docteur en médecine, avenue des Gobelins, 30.
Quartier de la Maison-Blanche. : Henri ROUSSELLE, commissionnaire en vins, rue Humboldt, 23.
Quartier Croulebarbe : Alfred MOREAU, corroyeur, boulevard Arago, 38.

*
*     *

En octobre 1936, une épidémie de diphtérie sévissait parmi les enfants fréquentant les écoles de la rue Daviel et habitant dans l’îlot insalubre de la Glacière. Huit cas dont un mortel étaient établis à la date du 31 octobre.

L'image du jour

Eugène Atget - Bastion 87 boulevard Kellermann