Faits divers

 Singuliers Dévaliseurs d'Église - 1895

Singuliers Dévaliseurs d'Église

Le Petit Parisien — 2 février 1895

Eglised Saint-Marcel Boulevard de l'hôpitalHier matin, le curé de la petite paroisse de Saint-Marcel, située boulevard de l’Hôpital, venait déclarer à M. Perruche, commissaire de police du quartier Croulebarbe, que des malfaiteurs s'étaient introduits, durant la nuit, dans l’église, avaient fracturé plusieurs troncs et dérobé leur contenu ainsi que divers objets destinés au culte.

Au cours de l'enquête à laquelle se livra, ce magistrat, on découvrit dans un petit réduit où est placé un compteur à gaz sur de la paille destinée à le garantir du froid, l'empreinte d'un corps.

Le malfaiteur avait dû se cacher là pour attendre la fermeture de l'église.

Puis, continuant ses investigations. M. Perruche trouva au fond du tronc fractura une pièce de cinquante centimes renfermée dans une enveloppe de lettre sur laquelle le cambrioleur avait écrit au crayon :

« Je prie le pauvre qui recevra cette offrande de dire pour la personne qui l'offre un Je vous salue Marie et Saint-Joseph priez pour nous ! »

D'activés recherches sont faites pour découvrir le pieux voleur.

À lire également...

Rivalité d'amour

1895

Combat de dames dans un bal public de l'avenue de Choisy

...


Le drame de la rue Duméril

1888

Le nommé Désiré Caritey, journalier, âgé de quarante ans, demeurant rue Duméril, 17, marié et père de trois enfants, avait avec sa femme, avant-hier soir, une vive discussion pour un motif bien futile.

...


La justice suit deux pistes

1922

Comme nous le laissions supposer hier, la petite victime du sadique de l'avenue d'Italie a bien été odieusement, violentée.

...


rue de Patay

La Maison « hantée » de la rue de Patay

1920

La guerre est finie, et il faut à l'imagination des foules de nouvelles pâtures. Après les communications télégraphiques avec les planètes voisines, le « plus fort tirage des journaux du monde entier », vient de trouver un chef-d'œuvre dans le genre en découvrant, rue de Patay, une maison hantée ! Le Matin a dû en verdir de rage.

...

Saviez-vous que... ?

Le bureau du Comité du 13e arrondissement du Groupement général des classes moyennes organisa une première réunion de propagande le 6 juillet 1937 au café du Clair de Lune à l'angle de la Place d'Italie et de l'avenue de Choisy.

*
*     *

L'avenue des Gobelins mesurait, à son inauguration, 880 mètres de long sur 40 de large.

*
*     *

Depuis le lundi 26 août 1935, et dans un premier temps à titre d'essai, la circulation des véhicules s'effectue à sens unique, d'est en ouest, sur chacune des rampes de la voûte dite « Poterne des Peupliers ».

*
*     *

Jusqu'en 1865, la rue de Patay (bourg du Loiret où Jeanne d'Arc défit les Anglais en 1429) portait le nom de boulevard de Vitry.

L'image du jour

Le carrefour Italie-Tolbiac dans les années 30