Faits divers

 En jouant - 1912

En jouant.

Le Matin — 6 mai 1912

Deux gamins jouaient, hier, vers six heures du soir, devant une tranchée, avenue des Gobelins. Des cordages entouraient le trou, profond de cinq mètres, qui s'ouvre devant la manufacture nationale des Gobelins, où des branchements sont effectués par le service des eaux de la Ville de Paris.

Mais, les gamins sont imprudents. Ils ne prirent pas garde aux cordages et s'amusèrent à grimper sur des planches disposées autour de la tranchée.

Un grand cri ! La planche a basculé. Le jeune Eugène Fessy, âgé de quinze ans, demeurant chez ses parents, 32, rue Broca, est tombé au fond du trou. Son petit camarade a essayé de le retenir, mais il a été entraîné dans la chute.

Fort heureusement, on le relève sans aucun mal.

Mais Fessy a le visage ensanglanté. Il a une plaie contuse à l'arcade sourcilière. Les agents le transportent aussitôt à l'hôpital de la Pitié.


Publicité 1912

À lire également...

Quartier de la Gare

Treize émeutiers de la Cité Jeanne-d’Arc ont été arrêtés hier matin

1934

Les bagarres de la cité Jeanne-d’Arc et celles d’AlfortviIle, après celles de Mantes démontrent péremptoirement l’existence par noyautages, d’une organisation frénétique dans la région parisienne.

...


Le drame de la rue de Tolbiac : double tentative de meurtre

1895

Deux frères, Georges et Hippolyte Primitif, âgés, le premier de trente-sept ans et le second de trente-deux manouvriers, demeurant dans le treizième arrondissement, avaient voué une haine implacable à un marchand de vin da la rue de Tolbiac

...


Un drame entre chiffonniers

1914

Parmi les chiffonniers qui forment, aux environs de la porte d'lvry, une remuante agglomération connue sous le nom de « village nègre », s’est passé, hier après-midi, un drame rapide et sanglant.

...


avenue des Gobelins

Avenue des Gobelins - En plein jour des malfaiteurs défoncent la devanture d’une bijouterie à l’aide d’un cric auto

1938

Il était un peu plus de 15 heures. De nombreux passants circulaient avenue des Gobelins toujours très fréquentée à cette heure de la journée.
À l'angle de l'avenue et de la rue de la Reine-Blanche, la bijouterie « À la Reine Blanche » étalait orgueilleusement dans ses sept vitrines de somptueux bijoux.

...

Saviez-vous que... ?

Le 26 avril 1939 une distribution de sacs de sable était organisée dans le quartier Croulebarbe par la préfecture de la Seine.

*
*     *

En 1882, l'ouverture de la rue de Tolbiac entre le carrefour des avenues de Choisy et d'Ivry et le carrefour de la rue Domrémy était achevée.

*
*     *

Le nom d'Émile Deslandres fut donné en juillet 1936 à un tronçon de l'ancien passage Moret pour que cette rue honore l'ancien conseiller municipal qui représenta le 13e à l'Hôtel de Ville pendant près de 30 ans.

*
*     *

En 1906, on pouvait aller directement de Glacière à la gare de Lyon en métro. Sans changement !

L'image du jour

La mairie du XIIIe