Faits divers

 paris-treizieme.fr — Sauvé par un agent (1872)

Sauvé par un agent

Le XIXe Siècle — 17 décembre 1872

À minuit et demi, le sieur S., cocher, demeurant rue du Chemin-Vert, 103, a voulu, bien qu'étant en état d'ivresse, traverser le bassin des Prés de la Glacière, au bout de la rue de la Colonie. Arrivé à cinquante mètres du bord, ce malheureux, qui avait déjà de l'eau jusqu'au cou, s'aperçut de la triste position où il se trouvait, il se mit à crier : au secours !

Le lieu des faits — Détail d'un plan dressé en 1872

Le gardien de la paix Perrin, qui était couché dans sa chambre, rue de la Providence, 12, entendit ces appels désespérés et, se levant aussitôt, s'habilla à la hâte et courut à l'endroit d'où partaient les cris. À peine se fut-il rendu compte de la situation du sieur S. qu'il s'élança tout habillé dans l'eau et ramena l'ivrogne sain et sauf au bord du bassin.

Le titre a été ajouté (NdE)

Les étangs de la Glacière, dessin d'Auguste Lançon

Saviez-vous que ...

L'image du jour

Le boulevard de la Gare (Vincent Auriol) vers la rue Jenner

Ailleurs sur Paris-Treizieme