Dans la presse...

 paris-treizieme.fr — 14 juillet 1881

14 juillet 1881

La Petite République — 16 juillet 1881

Nous voici dans le treizième. Même intérêt, même goût, même ardeur à bien faire.

Au coin de la rue Jenner et de la rue Esquirol, bal très coquettement arrangé.

La rue Esquirol à son débouché boulevard de l'Hôpital

Boulevard de l’Hôpital, n°119, décoration charmante. Les habitants de cette maison ont organisé dans la cour, très artistement décorée, un bal pour les locataires.

Rue Esquirol, très belle décoration ; les maisons portant les numéros 34 et 39 sont particulièrement remarquables.

Place Pinel, très bien sous tous les rapports ; bal, arc de triomphe, jeux, etc.

Boulevard de la gare également très soigné, grande émulation, aussi est-on arrivé à faire très-bien.

Au coin de la rue Nationale, un élégant arc de triomphe ; profusion de verres de couleurs. Signalons du reste et d’une façon toute particulière l’originalité apportée à la décoration de cette rue.

Même rue, à la hauteur du numéro 16, suspendu par des cordes maintenues par quatre mâts, un énorme tonneau en papier ; d’un côté du tonneau, l’inscription : Vive la République de 1789 ; de l’autre côté : Vive la République de 1881. Place de l’Arsenal au bout de la rue Nationale, bal.

Place d’Italie, baraques foraines, jeux de toutes sortes. Au théâtre de la famille Laurrier, on joue les Kroumirs, drame en trois actes ; c’est un monde ! À côté, très beau carrousel. Illumination merveilleuse. 15,000 verres de couleurs, coup d’œil féerique.

Le grand mouvement de la population du 13e se produit surtout place d’Italie et avenue des Gobelins. Il y en a là pour tous les goûts, balançoires, chevaux de bois, de quoi satisfaire les petits et les grands.

La manufacture de Gobelins est magnifiquement décorée.

À midi un quart, le char de l'Abondance est sorti de la rue Saint-Jacques. Très réussi, ce char, Sans aucun doute, la tombola organisée sous le patronage des membres du conseil du treizième arrondissement, aura eu un succès complet ; les lots consistaient en fruits, fleurs, volailles, moutons même. Les billets étaient de cinquante centimes, tout la monde en voulait, tout le monde en a eu. Demain le tirage. Mention tout à fait spéciale pour la maison, 75, avenue de Choisy, décorée avec une grande originalité.

La rue Jenner à son débouché, boulevard de l'Hôpital

Dans la presse...


Le monument aux mères françaises est présenté la presse

Aujourd'hui, à 10 heures, sera présenté à la presse, boulevard Kellermann, le monument élevé à la gloire des mères françaises, sous le patronage du Matin, qui sera inauguré le 23 octobre, à 14 h 30 en présence du président de la République et des plus hautes personnalités. (1938)

Lire la suite


Les nouvelles voies de la rive gauche

On sait que toute la zone annexée de la rive gauche doit être traversée par une grande voie parallèle aux anciens boulevards extérieurs. Cette artère, déjà ouverte, depuis deux ans, entre la place de l'Église de Montrouge et la rue de la Glacière... (1878)

...


La première boucherie de cheval à Paris

Notre gravure représente la devanture de la boutique qu'un boucher, — pourquoi pas un chevalier ? — vient d'ouvrir près du boulevard d'Italie...... (1866)

...


Travaux publics.

On va bientôt procéder dans le 13e arrondissement (des Gobelins) aux travaux d’agrandissement et de régularisation de la place d’Italie et de ses abords.... (1866)

...


Métro, ligne 12, le projet abandonné

De la porte d'Orléans à la porte de Gentilly et à la porte d'Italie... (1924)

...

Saviez-vous que... ?

Le 24 décembre 1939, Paris-Soir nous apprenait que Mme Marthe Pouchenel, 20 ans, avait glissé sur le verglas dans la cour de l'immeuble où elle demeurait, 23, rue Bourgon et avait été admise à l'hospice de Bicêtre.

*
*     *

Le 7 décembre 1930, un beau dimanche, à l'angle de l'avenue des Gobelins et de la rue Philippe- de-Champaigne, le manœuvre géorgien Parmény Tchanoukvadzé, trente-six ans, abattait à coups de pistolet automatique M. Noé Ramichvili, quarante-neuf ans, ancien ministre de l'Intérieur du gouvernement menchevik de Géorgie, président à Paris du parti Tebanoukvadze social démocrate géorgien, blessant M. Menagarichvili, secrétaire du précédent, qui se portait au secours de son chef.

*
*     *

La rue de Campo Formio s'est appelée Petite rue d'Austerlitz et, encore avant, rue des Étroites Ruelles.

*
*     *

C’est le 15 février 1930 que fut inauguré le tronçon de la ligne métropolitaine 10 « Odéon - Place d’Italie ». Les stations ouvertes étaient : Saint-Michel, Cluny, Place-Maubert, Censier-Daubenton, Gobelins et Place d’Italie.

L'image du jour

La Zone à la Poterne des Peupliers

Le fossé des fortifications est alors occupé par des jardins. On remarquera la différence d'aspect du mur des fortifications entre la droite et la gauche de la poterne des Peupliers. Le mur à gauche a été entièrement refait après son éboulement consécutif à 'éclatement de conduites d'eau passant sous le boulevard Kellermann en janvier 1912.