Un nouveau pont - 1877

Un nouveau pont

Le Petit-Journal — 17 septembre 1877

Un nouveau pont vient d'être construit sur la route militaire qui entoure Paris, entre la porte de la Gare et celle de Vitry. Il est parallèle au boulevard Masséna, et franchit la ligne du chemin de fer d'Orléans. De cette façon, on peut parcourir la ligne stratégique sans rencontrer d'obstacles.

Avant l'établissement du nouveau pont, les piétons et les voitures étaient obligés de faire un grand détour, au chemin de fer ; ils devaient passer sous le ponceau de la rue Watt, pour arriver à la Seine.

Toutes les maisons qui se trouvaient en bordure à cet endroit ont été démolies : les remblais de la ligne de ceinture ont été élargis, dans de fortes proportions, et sur le renflement on a pratiqué la nouvelle chaussée.

La chaussée s'ouvre dans l'axe du pont de Bercy(*) et chemine en pente douce jusqu'au niveau des culées ; de l'autre côté, elle va se raccorder avec la chaussée du boulevard, près de la porte de Vitry.

Le tablier du nouveau pont a 50 mètres de portée; il est exactement du même style et de mêmes dimensions que les autres du chemin de fer : les charpentes et le garde-fou sont en fer.

Toutes les parties de cette immense cage métallique sont réunies au moyen de rouleaux et de grues.

Dans quelques jours, l'administration municipale aura satisfait aux nombreuses plaintes des habitants de ce quartier très commerçant ; les nombreux marchands de bois et de charbon, qui ont leurs chantiers dans les environs de la gare des marchandises, étaient obligés de faire de longs détours pour pouvoir communiquer avec les 12e et 13e arrondissements. Le ponceau de la rue Watt est tellement bas, que les voitures un peu chargées ne pouvaient passer dessous; elles étaient obligées deprendre les rues de Patay et du Loiret, pour aboutir à la Seine.

Avec le prolongement de la nouvelle rue de Tolbiac, le pont aura un autre avantage, celui d'abréger de beaucoup les communi cations des quartiers de la rive gauche avec ceux de la rive droite. Un autre pont sera jeté prochainement sur la Seine, dans l'axe de la nouvelle rue, entre le pont de Bercy et le pont National.(**) Les travaux de construction seront adjugés le jeudi 4 octobre.


(*) Une erreur de plume de la part du rédacteur de l'article. C'est du pont National dont s'agit. Ce pont, construit en 1852, avait alors une largeur de 8 mètres et fut élargi ultérieurement à plusieurs reprises, notamment en 1936, jusqu'à l'extension de 2011 consécutive à la création de la ligne T3 du tramway.

(**) Il s'agit du futur pont de Tolbiac


Le Pont National avant sa transformation -- Source : gallica.bnf.fr

A lire également

Un pont américain à Paris : le pont de Tolbiac (1895)

La passerelle de la Maison-Blanche : Inauguration prochaine (1907)

Menu des articles

Vu dans la presse...

1883

Fabrique d’asticots

S'il vous plait tomber sur une « trichinerie », allez au treizième arrondissement, prenez l'avenue des Gobelins et suivez la rue Croulebarbe. SI l'odeur ne vous arrête pas on route, poussez jusqu'au n°63, une maison « mangée aux vers » qui n'a pas besoin d'autre enseigne.
Tout le quartier est en émoi. La rue Croulebarbe est devenue la rue Croule-Peste ! (1883)

Lire

1901

Le monument d'Ernest Rousselle

L'inauguration du monument élevé à la mémoire de M. Ernest Rousselle, qui fut président du Conseil municipal de Paris et du Conseil général de la Seine, a eu lieu hier dans le jardin du dispensaire de la Maison-Blanche. (1901)

Lire

1912

Décentralisation artistique

Peu de lecteurs du Journal soupçonnaient qu’une exposition rassemblât, à la mairie du treizième, des œuvres exquises de fraîche beauté. Qu'ils fassent voyage. Ils connaîtront un vieux quartier de Paris dont il est aisé d'apprendre le charme. (1912)

Lire

1896

M. Félix Faure à l’École Estienne

Les « écoles laïques » ont fait une armée de ratés, qui fatalement deviendra une armée de révolutionnaires. Les écoles professionnelles forment des ouvriers distingués, des artistes spéciaux qui sont placés avant d'avoir terminé leur apprentissage et qu'attend un avenir non moins heureux que paisible.
C'est donc avec joie que nous avons vu hier le chef de l'État honorer de sa présence l'inauguration de l'école Estienne. (1896)

Lire

1933

Inauguration d'habitations à bon marché dans le XIIIè arrondissement

L'Office public des habitations de la Ville de Paris a entrepris, il y a quelques années, la construction de plusieurs groupes d'habitations à bon marché dans divers quartiers populeux de la capitale.
L'un de ces groupés, sis dans le XIIIè arrondissement et dont la construction a été commencée en 1930, vient d'être terminé. (1933)

Lire

1938

M. Albert Lebrun inaugure le monument élevé « à la gloire des mères françaises »

Cet après-midi, à 15 heures, a eu lieu, boulevard Kellermann, près de la porte d'Italie, l'inauguration du monument érigé à la gloire des mères françaises. La cérémonie s'est déroulée en présence du président de la République et de Mme Albert Lebrun, et de hautes personnalités. (1938)

Lire

1883

La statue du docteur Pinel

On va prochainement ériger sur la place de la Salpêtrière la statue en bronze du docteur Pinel. (1883)

Lire

1908

Inauguration de l'hôpital école de la Croix-Rouge

La Société de la Croix-Rouge française a inauguré, hier après-midi, l'hôpital-école qu'elle a fait édifier, rue des Peupliers, dans le treizième arrondissement. (1908)

Lire

1941

M. Steeg, maire de Berlin, à l'école de la rue Küss

Le Docteur Steeg, maire de Berlin, ou plus exactement, président de l'administration municipale de la capitale du Reich est, depuis quelques jours, on le sait, l'hôte de Paris. (1941)

Lire

1895

M. Félix Faure dans le 13è

Le pont de Tolbiac est dans le treizième arrondissement, c'est-à-dire dans une région de Paris où jamais, en aucun temps, chef d'État n'a mis le pied. (1895)

Lire

1867

Ouverture d'une nouvelle voie dans le 13e arrondissement.

On va prochainement soumettre aux formalités d'enquête le projet d'ouverture de la rue du Transit, partie comprise entre la rue de la Glacière et la rue du Château-des-Rentiers. Cette portion du 13e arrondissement est généralement peu connue ces Parisiens du boulevard. C'est une région arrosée par la nauséabonde rivière de Bièvre, dont un des bras prend le nom de rivière morte. (1867)

Lire

1868

La nouvelle place d'Italie en haut de la rue Mouffetard.

Entre l'église Saint-Médard et la place d'Italie, la vieille et étroite rue Mouffetard se transforme à vue d'œil en une belle avenue de 40 mètres de largeur. (1868)

Lire

Ailleurs sur Paris-Treizieme