Faits divers

 Les mésaventures de la Goulue - 1901

Les mésaventures de la Goulue

La Tribune de l’Aube — 2 décembre 1901

On se rappelle que la Goulue, cette danseuse du Moulin-Rouge devenue dompteuse, épousa, il y a dix-huit mois environ, un jeune dompteur, nommé José, avec qui elle vint l’année dernière à la foire Saint-Romain. Or, la Goulue a des malheurs conjugaux et elle va, dit-on, demander le divorce. Elle aurait pris cette grave détermination à la suite d’une vive discussion qu’elle eut, jeudi soir, avec son mari. Voici dans quelles circonstances :

La ménagerie de Mme José est actuellement installée au carrefour des Quatre-Chemins, à Aubervilliers. La fête foraine tirant à sa fin, José et sa femme décidèrent d’aller, en phaéton, aux Gobelins, afin de choisir un emplacement pour s’y installer lors de la fête de ce quartier.

C’est en revenant de la place d’Italie que la discussion éclata entre les deux époux. À un moment donné, la Goulue poussa des cris et tomba à terre, tandis que José, cinglant vigoureusement Cocotte, disparaissait.

Très vexée de ce qui venait d’arriver — on l’eût été à moins — la dompteuse ne rentra pas à la roulotte conjugale et alla demander l'hospitalité à une de ses amies, chez qui elle passa la nuit.

Quand, vendredi matin, elle arriva à Aubervilliers, elle constata que son domicile ambulant avait disparu.

Dès l’aube, le dompteur avait fait atteler la roulotte et était parti en avertissant le personnel de la ménagerie qu’il reviendrait bientôt chercher le reste du bazar.

Sans perdre un instant, la Goulue courut chez le commissaire de police du quartier, à qui elle raconta son histoire. Ce magistrat a posté un agent pour empêcher cet enlèvement des bêtes féroces.



Sur la Goulue

Faits-divers

La fin de la Goulue vue par Élie Richard dans La Tournée (1930)

À lire également...

Sur les bords de la Bièvre

Étrange fait divers

1890

Un fait assez étrange s'est passé, dans le courant de l'avant-dernière nuit, au quartier de la Glacière.

...


Quartier de la Maison-Blanche

La guerre à propos d’œufs de Pâques

1897

« Les œufs, les beaux œufs de Pâques », criait, hier, vers onze heures et demie, d'une voix tonitruante et qui remplissait l'avenue d'Italie, un marchand ambulant. Il poussait devant lui une petite voiture, où reposaient sur un lit de mousse des œufs de Pâques de toutes les dimensions, les uns, en sucre, tout blancs, les autres, en chocolat, d'un brun foncé le plus appétissant du monde.

...


Querelle de famille

1905

Dans un des coins les moins connus de Paris, dans une rues les moins fréquentées, du quartier de la Maison-Blanche, la rue de la Colonie, habite, au n°20, un nommé Pierre V...

...


rue du Moulinet

La fin d'un ivrogne

1889

Le sieur Laurent Béchu, journalier, demeurant rue du Moulinet dans le quartier de la Maison-Blanche, était loin d'être un modèle de sobriété.

...

Saviez-vous que... ?

L'École Estienne est installée à son emplacement actuel depuis novembre 1889 mais n'a été inaugurée que le 1er juillet 1896 par le président de la République, M. Félix Faure.

*
*     *

En 1921, le maire du 13ème arrondissement était M. Guerineau. Il possédait une usine de céramique dont les bâtiments s'étendaient du numéro 69 de la rue du Gaz au numéro 172 de l'avenue de Choisy. Cette usine brûla le 26 octobre 1921.

*
*     *

La rue de Campo Formio s'est appelée Petite rue d'Austerlitz et, encore avant, rue des Étroites Ruelles.

*
*     *

Ce n'est qu'en 1867, que la route de Fontainebleau devint officiellement l'avenue d'Italie.

L'image du jour

Percement de l'avenue des Gobelins (1868)

La vue est prise de la place d'Italie dont on abaisse le niveau de près de deux mètres pour la pente de la nouvelle avenue soit moins forte. La construction métallique à droite, c'est le marché couvert des Gobelins. Il fonctionnera jusqu'à la fin du siècle avant d'être remplacé par le marché Blanqui. Avec l'ouverture de la rue Primatice, le marché couvert sera coupé en deux. La partie côté Gobelins sera démolie ; la partie côté boulevard de l'Hôpital subsistera jusqu'aux années 1970.  ♦