Dans la presse...

 De la difficulté d’être le treizième arrondissement

De la difficulté d’être le treizième arrondissement

Le Figaro — 12 octobre 1859

Décidément, la ville de Paris n'aura pas de treizième arrondissement.

Hélas ! ce treizième arrondissement, il est partout, et on n'en veut nulle part. Comprenez-vous une histoire de Paris dans laquelle on oublierait de parler du treizième arrondissement ? Les anciens avaient leur treizième arrondissement. C'est au treizième arrondissement que Samson perdit ses cheveux et sa vigueur. Sous Périclès, la Reine du treizième arrondissement s'appelait Aspasie. En France, le treizième arrondissement a eu bien des noms : il s'est appelé le château d’Anet, le royaume du Tendre, Clagny, Montespan, le Parc-aux-Cerfs, que sais-je encore ?

Le treizième arrondissement a partout des succursales, des jardins, des hôtels, des palais. Au bois de Boulogne, à Enghien, à Asnières, au Château-de-Fleurs, à la Closerie-des-Lilas. Son hôtel des Monnaies est situé rue des Blancs-Manteaux, et M. le maire du treizième, un petit blond plein de malice, porte son écharpe en bandeau sur les yeux.

Et cependant Paris n'aura pas de treizième arrondisse ment. C'était d'abord Passy qui devait être ce treizième arrondissement. M. le maire de Passy, un homme de, beaucoup d'esprit, ne l'a pas voulu, il a eu peur qu'on le forçât à prendre le costume de l'emploi et à se vêtir pour tout costume d'un carquois sur le dos et de son écharpe en bandeau.

On avait espéré trouver un maire moins récalcitrant. On avait changé les subdivisions ; un autre quartier devenait le treizième arrondissement. Ah bien oui ! mêmes répugnances à vaincre de tous les côtés. Comment faire ? Malgré les terreurs qu'il inspire à la superstition, ce n'était pas le numéro 13 qui déplaisait. Non, c'était l'accouplement de ces deux mots : treizième arrondissement. On a imaginé de changer le nom. Paris n'aura plus d'arrondissements, il aura des circonscriptions. On dira la mairie de la première, de la deuxième, de la treizième circonscription.

Eh bien ! je crois qu'il y a beaucoup de gens qui n'aimeront pas se marier à la treizième circonscription et qui se sont mariés gaiement au treizième arrondissement.


Dessin de Cham (Amédée de Noé, 1818-1879) paru en 1859,

Le titre de l'article a été ajouté (NdE)


A lire également

Les vingt arrondissements du nouveau Paris - 1859

Saviez-vous que ...

L'image du jour

La Zone à la porte de Bicêtre

Vu dans la presse...

1930

Inauguration de la ligne de Métro N° 10

M. Pernod, ministre des Travaux publics, inaugure ce tantôt, à 15 heures, une nouvelle ligne de métro, ou plutôt un nouveau tronçon : « Carrefour de l’Odéon-Place d’Italie », rattaché provisoirement à la ligne n° 10... (1930)

Lire

1926

Métropolitain, ligne n°7

La ligne n° 7 est assurément l'une de celles qui ont subi le plus grand nombre de transformation successives.... (1926)

Lire

1878

Les nouvelles voies de la rive gauche

On sait que toute la zone annexée de la rive gauche doit être traversée par une grande voie parallèle aux anciens boulevards extérieurs. Cette artère, déjà ouverte, depuis deux ans, entre la place de l'Église de Montrouge et la rue de la Glacière... (1878)

Lire

1866

La première boucherie de cheval à Paris

Notre gravure représente la devanture de la boutique qu'un boucher, — pourquoi pas un chevalier ? — vient d'ouvrir près du boulevard d'Italie...... (1866)

Lire

1866

Travaux publics.

On va bientôt procéder dans le 13e arrondissement (des Gobelins) aux travaux d’agrandissement et de régularisation de la place d’Italie et de ses abords.... (1866)

Lire

1924

Métro, ligne 12, le projet abandonné

De la porte d'Orléans à la porte de Gentilly et à la porte d'Italie... (1924)

Lire

1868

Petite ceinture : stations de Montrouge, Gentilly et Maison-Blanche (1868)

La construction de cette partie du chemin de fer de ceinture où les voies sont dans des tranchées de 8 à 10 mètres de hauteur a nécessité cette position des gares qui se trouvent, comme on le voit dans la Fig.2 construites sur un tunnel dans lequel passent les trains.... (1868)

Lire

1894

Le mystère des Gobelins

Un bruit sinistre, dont un de nos confrères s'est fait l'écho, a couru hier sur la rive gauche. M. Guignet, chef des ateliers de teinturerie à la manufacture des Gobelins, se serait aperçu que certaines parties d'un grand panneau de tapisserie représentant la Conversion de saint Paul avaient perdu toute la vivacité de leurs couleurs. (1894)

Lire

1902

Le Métropolitain dans les Catacombes

Les travaux de consolidation de la ligne circulaire n° 2 du Métropolitain de Paris, ou plutôt les travaux de préparation de la construction de cette ligne au travers du terrain effondré et affouillé des Catacombes et des carrières de Paris, notamment boulevard de Vaugirard, boulevard Saint-Jacques et boulevard de l’Hôpital, sont terminés. (1902)

Lire

1906

Le Métropolitain (Place d'Italie-Place Mazas)

La ligne ouverte à l'exploitation, au commencement du mois dernier, — de la place d'Italie à la gare d'Orléans, — complétée par la section Orléans-Mazas et le raccordement Mazas-Gare de Lyon mis en service le 14 juillet, assure, dès à présent, des relations directes entre toutes les lignes exploitées, et a permis — comme l'indique notre plan général — la constitution d'un premier réseau homogène. (1906)

Lire

1930

Inauguration de la ligne Odéon-Place d'Italie

Le réseau du Métropolitain compte une ligne de plus, ou, plus exactement, deux tronçons de lignes complémentaires : l'un qui prolonge la ligne n° 10 de l’Odéon à la place Monge, et l'autre qui étend la ligne n° 7 de la place Monge à la place d'Italie... (1930)

Lire

1872

Un marché de banlieue

En sortant de Paris par la porte d'Italie un dimanche ou un jeudi, on se trouve immédiatement entouré de mendiants, d'aveugles, d'estropiés, de saltimbanques. C'est l'avant-garde du marché, qui se tient sur le terrain compris dans la zone des fortifications sur la route d'Ivry. (1872)

Lire

Ailleurs sur Paris-Treizieme