Dans la presse...

 L'aménagement de la place et de l'avenue d'Italie (1928)

L'aménagement de la place et de l'avenue d'Italie

Le Matin — 23 novembre 1928

On sait que dans un an sera mise en circulation la ligne métropolitaine n° 7, actuellement en construction, de la place d'Italie à la porte d'Ivry, en passant par la porte d'Italie.

Cette ligne aidera à la transformation du quartier de la Maison-Blanche, non seulement du point de vue transports, mais dans l'ensemble de sa vie industrielle, commerciale et travailleuse, elle aidera aussi au développement de la banlieue sud, en bordure de la route de Fontainebleau, qui, privilège assez rare maintenant, a l'avantage de posséder une réserve considérable d'espaces libres.

Par suite, la grande artère qu'est l'avenue d'Italie devra subir à la fin des travaux du métropolitain une transformation complète par sa mise en alignement, la réfection totale et le nivellement définitif de sa chaussée et de ses trottoirs.

Arguant de ces faits, M. Louis Gélis, conseiller de la Maison-Blanche, estime qu'il est l'heure actuelle indispensable de procéder à des alignements, tant sur la place que sur les avenues qui aboutissent et il a saisi hier le conseil municipal d'une proposition demandant que l'avenue d'Italie soit mise à l'alignement et nivelée et que ses trottoirs et contre-allées soient aménagés d'un bout à l'autre.

La place d'Italie devra également être agrandie et la porte d'Italie élargie.

 

 

 


Le café Dupont situé dans la pointe constituée par les avenues de Choisy et d'Italie fut la première cible des démolisseurs chargés de l'élargissement de la place.


Vu dans la presse...

La statue du docteur Pinel

On va prochainement ériger sur la place de la Salpêtrière la statue en bronze du docteur Pinel. (1883)

Lire

Inauguration de l'hôpital école de la Croix-Rouge

La Société de la Croix-Rouge française a inauguré, hier après-midi, l'hôpital-école qu'elle a fait édifier, rue des Peupliers, dans le treizième arrondissement. (1908)

Lire

M. Steeg, maire de Berlin, à l'école de la rue Küss

Le Docteur Steeg, maire de Berlin, ou plus exactement, président de l'administration municipale de la capitale du Reich est, depuis quelques jours, on le sait, l'hôte de Paris. (1941)

Lire

M. Félix Faure dans le 13è

Le pont de Tolbiac est dans le treizième arrondissement, c'est-à-dire dans une région de Paris où jamais, en aucun temps, chef d'État n'a mis le pied. (1895)

Lire

Saviez-vous que... ?

Le bureau du Comité du 13e arrondissement du Groupement général des classes moyennes organisa une première réunion de propagande le 6 juillet 1937 au café du Clair de Lune à l'angle de la Place d'Italie et de l'avenue de Choisy.

*
*     *

C'est en 1888 que le conseil municipal de Paris décida que la rue ouverte entre la rue de Tolbiac et la rue Baudricourt, prendra le nom de rue Larret-Lamalignie.
Larret-Lamalignie, capitaine de frégate, se fit sauter la cervelle plutôt que de rendre en 1871, le fort de Montrouge qu’il commandait.

*
*     *

La rue de Tolbiac, pour la partie comprise entre la rue de la Glacière et la rue du Château-des-Rentiers, fut appelée initialement rue du Transit lorsque son ouverture fut projetée.

*
*     *

La mairie du 13e a été construite sur les plans de Paul-Emile Bonnet, architecte et grand prix de Rome (1828-1881). Les extensions latérales sont dues à Antoine Soudée.
M. Bonnet avait aussi étudié, sur un terrain à l'angle de la rue de Tolbiac et de la rue Damesme, un projet d'église qui ne fut pas exécuté et que celui de l'église Saint-Anne remplaça.

L'image du jour

Le carrefour Italie-Tolbiac dans les années 30