Un jour dans le 13e

 paris-treizieme.fr — Les Gobelins - ACADÉMIE DES SCIENCES

L’incendie des Gobelins

Journal officiel de la République française — 8 juin 1871

ACADÉMIE DES SCIENCES
Séance du 29 mai.
PRÉSIDENCE DE M. CHEVREUL
Première séance depuis la délivrance de Paris

 

M. Chevreul. Les Gobelins ont été bien plus gravement atteints que le Muséum et l'École des Mines ; le dommage est réel, bien qu'il ne soit pas, sauf un point, absolument irréparable.

Il ne se trouvait aucune autorité aux Gobelins, lorsque le feu y a été mis ; mais des tapissiers prenant l'initiative, ont prêché d'exemple; la part du feu a été faite courageusement avec une grande intelligence.

L'incendie a détruit 80 mètres de bâtiments, comprenant :

1° La galerie ouverte au public ;

2° Un atelier renfermant six métiers ;

3° Trois salles renfermant des broches chargées de fils teints ;

4° L'école de tapisserie ;

5° Un atelier de peinture ; 6° Une partie du magasin des plâtres, destinée à l'enseignement du dessin.

La perte vraiment désastreuse est la collection des tapisseries depuis Louis XIV jusqu'à nos jours. M. Chevreul met sous les yeux du bureau quelques-unes des magnifiques tapisseries à moitié consumées que l'on a pu arracher du feu.

C'est au courage de tous les employés des Gobelins et des honnêtes gens du quartier, hommes, femmes, enfants, que l'on est redevable de la conservation des bâtiments, et si, dans un tel désastre, il m'est permis de dire un mot, on me le pardonnera en faveur des sentiments de reconnaissance qui me le dictent.

C'est que, sans ce courage, sans ce zèle, les Gobelins n'existeraient plus ; et, dès lors auraient disparu les produits de mes recherches sur la laine et le suint auxquels je me livre depuis tantôt un demi-siècle.

 



Le 13e avant et durant la Commune
(18 mars - 28 mai 1871)

Saviez-vous que... ?

Un bureau de poste auxiliaire ouvrit le 1er octobre 1894 au 80 du boulevard de la Gare.

*
*     *

En 1887, Camille Claudel vivait dans un atelier loué pour elle par Auguste Rodin, la Folie Neubourg ou Clos Payen, 68 boulevard d’Italie, actuel boulevard Auguste-Blanqui.

*
*     *

Le pont de Tolbiac franchissant les voies de chemin de fer de la compagnie d'Orléans avait été inauguré le 15 juillet 1895 en présence du Président de la République, M. Félix Faure, qui, à cette occasion, dit quelques mots aimables.
Ce pont entièrement métallique, mis à part la chaussée, mesurait 162 mètres de longueur en trois travées de 51 mètres, 60 et 51 mètres.

*
*     *

Dans l’après-midi du 5 octobre 1883, des agents arrêtaient un individu qui s’apprêtait à prendre un bain dans le bassin de la place d’Italie.
Cet homme prétendait être un diplomate en mission spéciale : « Je suis envoyé par M. Carnot, a-t-il dit, près de l’amiral Avelane, afin de le prémunir contre les dangers qui le menacent et moi aussi. » En même temps, il montrait ses lettres de créances, consistant en un billet de sortie de l’hôpital Sainte-Anne.
Il est vraisemblable qu’il y soit retourné aussitôt.

L'image du jour

Vue générale sur la manufacture des Gobelins

Il s'agit de l'état de la manufacture avant les transformations de la fin des années 1900 et de la construction de la galerie Formigé