Dans la presse...

 paris-treizieme.fr — Le prolongement de la rue de Tolbiac (1877)

Le prolongement de la rue de Tolbiac.

La Liberté — 17 mars 1877
Vue, depuis la rue de la Providence, de la construction de la rue de Tolbiac entre 1875 et 1878 par Charles Marville
CC0 Paris Musées / Musée Carnavalet

Une très importante opération de voirie est en ce moment en cours d’exécution dans le quartier de la Glacière. C’est le prolongement de la rue de Tolbiac. Cette rue, dont plusieurs tronçons sont déjà construits, est destinée à devenir l’une des artères principales de la capitale. Elle établira une communication directe entre les quatorzième et treizième arrondissements et Bercy, où elle ira déboucher, en face des nouveaux entrepôts, en passant, sur un pont en projet.

Le travail que l’on fait maintenant a pour but de raccorder le tronçon de cette rue qui existe dans le quatorzième arrondissement avec un autre tronçon que l’on vient d’ouvrir entre l’avenue d’Italie et l’avenue de Choisy.

Comme, entre ces deux points, le tracé est à peu près en ligne droite, il ne s’agit de rien moins que de franchir les basfonds de Glacière, dont le sol se trouve en contrebas de près de quarante mètres, au moyen d’un remblai énorme.

On arrivera à l’avenue d’Italie en pente douce, en traversant la Butte-aux-Cailles. Le remblai s’étend d’une extrémité à l’autre des prairies de la Glacière ; il atteint déjà une hauteur de dix à douze mètres et monte chaque jour à vue d’œil, car on transporte les décombres à l’aide de locomotives, et la voie arrive maintenant jusqu’à la rue du Moulin-des-Prés. Sur ce dernier point, on vient de commencer la construction d’un pont gigantesque sur lequel passera la rue de Tolbiac.

Enfin, l’exécution de cet important travail a nécessité la rectification du cours de la Bièvre, qui, au lieu d’un tracé tortueux qu’elle avait auparavant, traverse maintenant les prairies en ligne droite, et est parallèle à la voie en construction. Plus tard, cette partie de la Bièvre sera couverte, puisque, comme complément du travail que l’on fait en ce moment, on doit combler dans toute leur étendue, les bas-fonds de la Glacière.



Les futures grandes voies du XIIIe

Sur les futurs boulevards Saint-Marcel et Port-Royal :

Sur le futur boulevard Arago :

Sur la future avenue des Gobelins :

Sur les boulevards extérieurs

Sur la rue de Tolbiac (rue du Transit)

Premier projet abandonné

Deuxième projet

Le deuxième projet du tracé de la rue du Transit ne sera pas davantage réalisé. La guerre et les évènements liés à la Commune de Paris mirent en sommeil les travaux dans le quartier de la Maison-Blanche et le projet fut rediscuté. Un nouveau tracé, plus au sud,  abandonnant la ligne droite et comportant une inflexion, fut adopté. Les travaux de franchissement de la vallée de la Bièvre purent réellement commencer.

Sur le pont de Tolbiac sur la Seine

Dans la presse...


Les boulevards extérieurs et le boulevard du Transit dans le 13e arrondissement

La transformation des anciens boulevards extérieurs sur la rive gauche, entre l’ex-barrière d'Enfer et le pont de Bercy, est terminée dans la partie qui traverse le quatorzième arrondissement, et se continue à travers le treizième. (1863)

Lire la suite


Explosion à la raffinerie Say

Les deux mille quatre cents ouvriers de la raffinerie Say, 123, boulevard de la Gare, étaient en plein travail, hier matin, vers huit heures et demie, lorsqu'une explosion formidable se produisit dans l'atelier central, d'une superficie de quatre cents mètres carrés ; il y a là sept étages superposés au-dessus du sol et trois galeries souterraines où des hommes, des femmes, des jeunes filles sont occupés au cassage ou à l'empaquetage du sucre, de six heures du matin à six heures du soir… (1908)

...


L’Ecole des Arts-et-Métiers de Paris

Lundi prochain, 14 octobre, l'Ecole des Arts et Métiers ouvrira ses portes. C'est là une victoire due, pour une large part, à la sollicitude agissante de M. Fernand David.
Le ministre du commerce eut la chance de pouvoir triompher des derniers obstacles et de précipiter la réalisation. Visitant lui-même les travaux, boulevard de l'Hôpital, activant les formalités innombrables, il a pu — aidé, d'ailleurs, dans sa tâche ingrate par l'administration départementale et municipale — mettre l'Ecole en état de recevoir, dans quelques jours, la première année des jeunes élèves de la région de Paris. (1912)

...


L'œuvre des petits chiffonniers

Si le promeneur, en haut de l'avenue d'Italie, avait l'idée de prendre à droite le passage Raymond, il aurait bientôt une vision étrange ! En plein Paris, à cinquante mètres d'une large voie, sillonnée de tramways, il se trouverait en face d'innombrables cahutes, d'aspect sordide où vivent pêle-mêle près de deux mille chiffonniers. (1901)

...


A bas les taudis !

Suivez, comme nous, les rues Nationale, Jeanne-d’Arc, Campo-Formio, Louis-Français, Esquirol, Baudricourt, traversez la Cité Doré, le passage Grouin, l’impasse des Hautes-Formes et de temps en temps, arrêtez-vous devant un immeuble... (1926)

...

Saviez-vous que... ?

Bobillot, héros du Tonkin, était prénommé Jules. La rue portant son nom est longue de 1.100 mètres.

*
*     *

En mars 1897, M. Yendt, officier de paix, était nommé commissaire de police des quartiers de la Salpêtrière et de Croulebarbe, en remplacement de M. Perruche, admis à faire valoir ses droits à la retraite.

*
*     *

La rue des Deux-Moulins prit le nom de rue Jenner en 1867 afin de rendre hommage à Edward Jenner (1749-1823) premier médecin à avoir introduit et étudié de façon scientifique le vaccin contre la variole, et qui est considéré comme le « père de l'immunologie ».

*
*     *

Le 23 novembre 1897, vers quatre heures, un employé de banque, M. Henri L…, âgé de 40 ans, habitant boulevard de Port-Royal, se présentait au commissariat de police du quartier Croulebarbe et demandait à voir le commissaire en personne.
Mis en présence de M. Yendt, le pauvre employé déclara que Dreyfus était innocent et que c'était lui-même qui avait dérobé et vendu les documents à l'Allemagne. Puis, il prononça quantité d'autres paroles incohérentes.
M. L… fut envoyé l'infirmerie spéciale du Dépôt.

L'image du jour

Construction de la rue de Tolbiac : franchissement de la Bièvre à la Glacière

La photographie est de Charles Marville et a été prise vers 1876. La rue d'Alésia est déjà achevée. La construction de la rue de Tolbiac subit beaucoup de retard compte tenu de l'ampleur des travaux.