Dans la presse...

 L’élargissement de la rue Mouffetard - Le Siècle — 10 mars 1868

L’élargissement de la rue Mouffetard

Le Siècle — 10 mars 1868

Deux projets viennent d'être mis à l'enquête simultanément dans le treizième arrondissement et dans le cinquième.

L'enquête, ouverte à la mairie du treizième a trait au projet de classement des rues Philippe-de-Champagne, Coypel, Primatice et Véronèse.

À l'expiration du délai de quinzaine, il sera procédé en la forme ordinaire, c'est-à-dire qu'un commissaire enquêteur se tiendra à ladite mairie pendant trois jours (19, 20 et 21 mars), de deux à quatre heures, pour y recevoir les observations qui pourront être faites sur l'utilité du projet.

La seconde enquête, celle qui est ouverte à la maire du cinquième arrondissement, se rapporte au projet d'élargissement de la rue Mouffetard, projet dont nous avons parlé dernièrement. Il s'agit du pian parcellaire des propriétés dont l'expropriation est rendue nécessaire pour l'isolement de l’Église Saint-Médard, entre les rues Mouffetard et Censier.

Extrait de l'Atlas des 20 arrondissements de Paris par Eugène Andriveau-Goujon - 1868.

Pendant le délai de huitaine, qui compte à partir du 2 mars, chacun pourra produire, s’il y a lieu, des observations sur l’application du plan aux propriétés qui y sont indiquées par une teinte jaune, notamment en ce qui concerne ceux des immeubles dont l’expropriation est requise en vertu du décret du 23 mars 1852, et qui sont indiqués au tableau sous les numéros 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 et 9.

Charles Marville, la rue Mouffetard (future avenue des Gobelins) vers le nord à l'angle de la rue de Gentilly (Abel Hovelaque) vers 1867

En attendant que ce projet soit mis à exécution, les travaux entrepris dans cette zone du quartier Saint-Marcel, se poursuivent avec toute l’activité possible, et tandis qu'on jette bas les maisons de la rue Mouffetard, on continue non loin de là la percée du boulevard de Port-Royal, auquel on fait en ce moment traverser la vallée de la Bièvre.

Cette partie du trajet a nécessité d'importants remblais, qui en certains endroits atteignent une hauteur de huit mètres.

Ainsi que nous l'avons annoncé, les rues de Lourcine et Pascal seront franchies par les nouvelles voies au moyen de ponts ; les culées de ces deux viaducs sont en cours d'exécution.

Sous le boulevard de Port-Royal comme sous le boulevard Saint-Marcel, les deux bras de la Bièvre seront emprisonnés dans des galeries d'égout, comme cela a déjà été fait derrière la manufacturé des Gobelins. On se rappelle aussi que cette petite rivière doit prochaine ment déboucher dans la grande galerie de la rue Geoffroy-Saint-Hilaire, pour cheminer de là vers Asnières, par le nouveau collecteur de la rive gauche.

Charles Louft.


Les futures grandes voies du XIIIe

Sur les futurs boulevards Saint-Marcel et Port-Royal :

Sur le futur boulevard Arago :

Sur la future avenue des Gobelins :

Sur les boulevards extérieurs

Sur la rue de Tolbiac (rue du Transit)

Sur le pont de Tolbiac sur la Seine

Saviez-vous que ...

En 1930, les Primistères parisiens avaient des magasins aux adresses suivantes : Rues, des Cinq-Diamants, 33 et 56 ; du Château-des- Rentiers, 54 et 135 ; Bourgon, 19 ; Nationale, 151 ; du Moulin-des-Prés, 9 ; de Patay, 92 ; Albert, 67 ; Baudricourt, 75 ; avenues : d'Italie, 52, 100, 198 et 180; d'Ivry, 41 ; de Choisy, 39 ; de Tolbiac, 169; boutevard de la Gare, 132 et 171.

L'image du jour

La Bièvre, passage Moret

Vu dans la presse...

1929

Rue Charles-Bertheau plusieurs immeubles menacent maintenant de s'effondrer

Dimanche, dans la nuit, un craquement sinistre a éveillé les locataires d'un des vieux immeubles de cette rue. une maison d'un étage, portant le numéro 10. D'un coup la maison s'était lézardée du haut en bas. menaçant de s'effondrer. (1929)

Lire

1937

54 habitants de la rue Charles Bertheau sont sans logis

Le quartier de la Gare est en émoi. A la suite de perturbation du sol, peut-être aussi de fissures de conduites d'eau et d'infiltrations, la plupart des immeubles de la rue Charles-Bertheau, dont certains sont neufs, menacent ruine (1937)

Lire

1937

Les sinistrés de la rue Charles-Bertheau attendent en vain un logement et des secours

Les 84 sinistrés de la rue Charles-Bertheau ont manifesté pour obtenir de la ville de Paris des logements ou un secours suffisant. (1937)

Lire

1872

Les Bijoutiers

Savez-vous ce que c'est qu'un Bijoutier ?...
C'est un de ces industriels qui achètent aux laveurs de vaisselle des restaurants les débris de viande cuite jugés indignes d'être offerts à la clientèle, et qui vendent ces débris, connus sous le nom d'arlequins, aux pauvres gens des quartiers populeux.
Or, depuis quelque temps, les étalages des bijoutiers du marché des Gobelins étaient mieux fournis que d'habitude... (1872)

Lire

1878

La Fête Nationale du 30 juin 1878 dans le 13e arrondissement

Il faudrait tout notre journal pour être complet sur le treizième arrondissement. (1878)

Lire

1914

Le bal des Quat'z'Arts

C'est derrière la mairie du treizième arrondissement, dans le vieux marché des Gobelins, que la jeunesse des Beaux-arts avait organisé hier soir le bal annuel des Quat'z'Arts. (1914)

Lire

1923

Des ossements humains découverts par des terrassiers

Une rumeur étonnante et capable d’alimenter toutes les conversations circulait, hier après-midi vers 5 heures, dans le quartier de la Maison-Blanche. Des terrassiers, en creusant pour faire une cour, avaient découvert des ossements... (1923)

Lire

1895

Expulsion de zoniers à la Porte de Gentilly

Espérons que la rudesse et la brutalité avec lesquelles la main de l'autorité militaire vient de s'abattre sur les pauvres zoniers de la porte de Gentilly, aura pour résultat de ramener cette importante question à l'ordre du jour, et de lui faire faire un pas vers une solution impatiemment attendue. (1895)

Lire

1911

La Fondation Singer-Polignac

La fondation Singer-Polignac est une maison ouvrière. La maison a été construite en un an. Il y a trois mois, une bande de calicot tendue sur la façade annonçait que soixante-quatre logements étaient à louer dans cet immeuble. Deux cent quatre-vingt-dix-sept postulants se présentèrent. Il y a donc actuellement, au quartier de la Maison-Blanche, deux cent trente-trois ménages en quête d'un logis neuf. (1911)

Lire

1913

Les fêtes de Jeanne d'Arc dans le 13e

Il semble que dans ce lointain faubourg parisien le peuple ait voulu fleurir avec plus de ferveur la fille du peuple, la petite bergère de Domrémy qui sauva la France. (1913)

Lire

1877

La Butte-aux-Cailles

Situé sur les confins du XIVe et du XIIIe arrondissement, l'ancien quartier de la Glacière est, ou plutôt était, il y a peu de temps, un des côtés les plus curieux du nouveau Paris. Las deux bras de la Bièvre s'enchevêtrant, à peine ombragés par quelques maigres peupliers, dans les replis escarpés de la Butte-aux-Cailles. (1877)

Lire

1905

La Place Paul Verlaine

Une délibération municipale, approuvée par un arrêté préfectoral que ratifia, le 28 juillet dernier, un décret présidentiel, a donné le nom de Paul Verlaine à une place sise à Paris dans le 13e arrondissement, à l'intersection des rues Bobillot, du Moulin-des-Prés et de la Butte-aux-Cailles. (1905)

Lire

Ailleurs sur Paris-Treizieme