Dans la presse...

 Acquisitions foncières pour le boulevard du Transit - 1865

Acquisitions foncières pour le boulevard du Transit

La Gazette de France — 8 mars 1865

La ville vient de faire l’acquisition, pour l’ouverture du boulevard du Transit, dans le 13e arrondissement, et pour le nivellement des abords de la rivière de Bièvre, d’une vaste propriété dite l’enclos du Cheval blanc et la maison du Grand-Turc, où est située l’une des anciennes glacières qui ont donné à ce quartier le nom qu’il porte.

Le secteur de la Glacière vers 1860. Le trait jaune représente l'axe du futur boulevard du Transit qui deviendra, côté 14e, la rue d'Alésia et la rue de Tolbiac, côté 13e.

Cette fraction du quartier de la Maison-Blanche composée de prairies basses qu’arrosent les deux bras de la Bièvre, était autrefois (sous l’Empire et sous la Restauration), l’endroit où se récoltait la plus grande partie des glaces qui alimentaient les glacières de Paris, et c’était aussi le rendez-vous des patineurs, car il était rare qu’un hiver fût assez doux pour n’y pas produire la gelée, tant était ingénieux le procédé qu'on y employait. Voici en quoi il consistait.

Dès l’entrée de la saison, au moyen de vannes construites sur les rives du petit cours d’eau, on inondait toutes les prairies circonvoisines, et comme l’eau y était très peu profonde et stagnante, elle gelait à une température relativement élevée.

Aussitôt tout Paris en était informé, et les patineurs se donnaient rendez-vous dans le vallon de la Glacière. Plus tard, ces nappes où les patineurs émérites avaient exécuté le pas de huit, le saut de Zéphire, le pas d’Apollon, etc., étaient brisées et leurs débris emmagasinés dans les glacières d’alentour.

Le boulevard du Transit, dont la formation doit détruire la physionomie de ce vallon, formera sur la rive gauche, à travers les territoires annexés, une voie à peu près parallèle au chemin stratégique et aux anciens boulevards extérieurs ; mais cette grande artère ne sera pas exécutée d’un seul jet, car la section décrétée d’utilité publique ne comporte que la partie comprise entre la rue du Château-des-Rentiers, dans le treizième arrondissement, et le lieudit les Quatre Chemins, dans le quatorzième arrondissement.

Le titre a été ajouté (NdE)



Les futures grandes voies du XIIIe

Sur les futurs boulevards Saint-Marcel et Port-Royal :

Sur le futur boulevard Arago :

Sur la future avenue des Gobelins :

Sur les boulevards extérieurs

Sur la rue de Tolbiac (rue du Transit)

Sur le pont de Tolbiac sur la Seine

Saviez-vous que ...

L'image du jour

L'hôpital de la Salpétrière

Vu dans la presse...

1897

L'assainissement de la Bièvre

Le préfet de la Seine a déclaré d'utilité publique l'assainissement de la vallée de la Bièvre aux abords de la rue du Moulin-des-Prés. (1897)

Lire

1912

Une inondation boulevard Kellermann

Dans la soirée d'hier, vers six heures et demie, une conduite d'eau passant à la poterne des Peupliers, près du boulevard Kellermann, dans le treizième arrondissement, s'est rompue brusquement. (1912)

Lire

1896

Mort de M. Ernest Rousselle

Ainsi que nous le faisions pressentir, M. Rousselle, conseiller municipal du quartier de la Maison-Blanche (treizième arrondissement), président du conseil municipal de Paris, a succombé hier matin à la maladie qui, depuis un certain temps, le tenait éloigné de l'Hôtel de Ville. (1896)

Lire

1907

La suppression de la Bièvre

Le conseil ayant décidé, en 1899, après de lentes et nombreuses études, de faire procéder à la couverture de la Bièvre « dont les émanations exercent une influence fâcheuse sur la santé des riverains... (1907)

Lire

1897

La villa des chiffonniers

Il faudrait battre longtemps Paris pour y trouver quelqu\'un de comparable à M. Enfert, qui vient de faire bénir, à la Maison-Blanche, une nouvelle œuvre. (1897)

Lire

1923

Nouvelle ligne d'autobus

A dater du 28 octobre 1923, la S. T. C. R. P. mettra en service une nouvelle ligne d’autobus dénommée AI bis, « Place d’Italie-Gare Saint-Lazare » (1923)

Lire

1915

Nécrologie : Eugène Bonneton

Une triste nouvelle nous arrive du front. Eugène Bonneton, le peintre
délicat du vieux Paris, de la Bièvre et des hivers parisiens, vient de s'éteindre dans une ambulance de l'Argonne. (1915)

Lire

1934

L'assainissement de la cité Jeanne-d'Arc

Au cours de sa dernière session, le Conseil municipal a été unanime à approuver le projet présenté par le préfet de la Seine relatif à l'assainissement de la cité Jeanne-d'Arc. (1934)

Lire

1912

Un éboulement aux fortifications

Hier soir, il cinq heures, au moment où les élèves d'une école enfantine passaient boulevard Kellermann, à la hauteur de la rue des Peupliers, un formidable grondement souterrain se fit tout à coup entendre. En même temps, le talus des fortifications se soulevait sous l'irrésistible poussée d'une énorme gerbe d'eau. (1912)

Lire

1911

Rue des Peupliers, une trombe d'eau dévaste tout sur son passage

Les habitants de la rue des Peupliers, dans le 13e arrondissement, étaient mis en émoi, hier matin à sept heures, par une violente détonation immédiatement suivie de longs et redoutables grondements. C'était une des nombreuses conduites d'eau placées dans la chaussée du boulevard Kellermann qui venait de se rompre brusquement ! (1911)

Lire

1883

Fabrique d’asticots

S'il vous plait tomber sur une « trichinerie », allez au treizième arrondissement, prenez l'avenue des Gobelins et suivez la rue Croulebarbe. SI l'odeur ne vous arrête pas on route, poussez jusqu'au n°63, une maison « mangée aux vers » qui n'a pas besoin d'autre enseigne.
Tout le quartier est en émoi. La rue Croulebarbe est devenue la rue Croule-Peste ! (1883)

Lire

1901

Le monument d'Ernest Rousselle

L'inauguration du monument élevé à la mémoire de M. Ernest Rousselle, qui fut président du Conseil municipal de Paris et du Conseil général de la Seine, a eu lieu hier dans le jardin du dispensaire de la Maison-Blanche. (1901)

Lire

Ailleurs sur Paris-Treizieme