Un jour dans le 13e

 - Une sortie du 60<sup>e</sup> bataillon de la garde nationale

Une sortie du 60e bataillon de la garde nationale

Le Siècle —28 octobre 1870

Malgré une pluie battante, le 60e bataillon de la garde nationale a fait une promenade militaire hier, à une heure de l'après-midi.

Il est sorti par la porte de Bicêtre dans un ordre parfait.

Le bataillon s'est dirigé du côté de Villejuif et a poussé une pointe jusqu'au moulin d'Argent-Blanc, où existe un ouvrage militaire occupé par les mobiles de la Vienne, formant la grand'garde.

Après avoir fraternisé avec ces jeunes soldats, aux cris de Vive la république ! le bataillon a continué son chemin. Il a obliqué à gauche sur Vitry, a gagné la grand'route, et est rentré en passant par Ivry et Gentilly à 5 heures.

F.
(Le titre a été ajouté)


Saviez-vous que... ?

Un bureau de poste auxiliaire ouvrit le 1er octobre 1894 au 80 du boulevard de la Gare.

*
*     *

En 1879, les écoles chrétiennes de la rue du Moulin des Prés, de la rue Jeanne d'Arc et du boulevard de l'hôpital furent laïcisées à la suite de la décision du conseil municipal. Elles furent remplacées par les écoles libres des 61 rue Dunois, 93 avenue de Choisy et 43 rue Corvisart. Une école chértienne tenue par des soeurs fut laicisée et remplacée par une école libre située 35 rue Jenner.

*
*     *

En 1920, on pouvait trouver un avertisseur public d''incendie à l'angle des rues Watt et du Chevaleret ainsi qu'au 31 quai de la Gare.

*
*     *

L'asile Nicolas-Flamel, 67 à 71 rue du Château-des-Rentiers, fut inauguré le 18 mai 1889. Il remplaçait l'asile de la rue de la Bûcherie amené à disparaître lors du prolongement de la rue Monge.

L'image du jour

Vue générale sur la manufacture des Gobelins

Il s'agit de l'état de la manufacture avant les transformations de la fin des années 1900 et de la construction de la galerie Formigé