La future rue du Transit - oct. 1867

Les travaux de Paris

La future rue du Transit

Le Petit-Journal — 28 octobre 1867

Dans la portion du 13e arrondissement comprise entre la rue du Pot-au-Lait et celle de l'Espérance, un peu plus bas que la Butte-aux-Cailles, à deux pas du futur parc de Montsouris s'étend une région inhabitée, encaissée entre la Bièvre et un autre bras de ce cours d'eau qu'on appelle la Rivière morte. Ce sont des prés où les blanchisseuses font sécher leur linge sur des piquets, où les vaches, paissent, comme dans les herbages de Normandie.

Dessin d'Auguste Lançon paru en 1876

Quand l'année est pluvieuse, ces prés sont inondés par les eaux. On y voit encore les cimes verdoyantes des arbres plantés par les gentilshommes du dix-huitième siècle, qui avaient leurs petites maisons en cet endroit peu connu des Parisiens du boulevard.

Que les amis du passé en quête de souvenirs se hâtent d'aller visiter ce quartier, imprégné des effluves des tanneries voisines, avant qu'il n'ait perdu son cachet tout spécial ; car on va ouvrir là une nouvelle voie, qui changera complétement la physionomie de ces parages excentriques.

Il s’agit de la partie de la rue du Transit, comprise entre la rue de la Glacière et la rue du Château-des-Rentiers.

L'axe de la nouvelle voie forme un angle peu sensible vers la gauche avec l'axe du boulevard du Transit, coupe les propriétés n°47, 49 et 59 de la rue de la Glacière, traverse les terrains communaux, la Rivière morte, les prés submersibles, la rue de la Providence, dont la partie à gauche sera supprimée ; la ruelle Barrault, dont l'alignement à l'amorce sur la rue du Transit sera rectifié; la rue de l'Espérance, celle du Moulin-des-Prés, supprime au passage un bâtiment des écoles communales du boulevard d'Italie; traverse celui-ci, prend la rue Neuve en biais et la route de Choisy au carrefour qu'elle forme avec la route d'Ivry.

De la rue de la Glacière au dernier point, elle n'aura qu'un seul alignement droit. Mais à partir du carrefour Choisy, elle s'infléchira légèrement à gauche, traversera le carrefour formé par les rues du Gaz et Beaudricourt, coupera à la hauteur de l’impasse des Hautes-Formes, la rue Nationale projetée pour aboutir, quant à présent, à la rue du Château-des-Rentiers, entre la rue de la Croix-Rouge et le chemin du même nom, mais très près de cette dernière voie.

Le quartier sera doté d'une église dont le projet est à l'étude. L'emplacement qu'occupera cet édifice est situé entre la rue du Moulin-des-Prés et la route d'Italie, derrière les écoles communales. Sa façade se trouvera sur la rue du Transit.

Cette église, provisoirement désignée dans le projet sous le titre d'église Saint-Marcel-de-la-Maison-Blanche, sera entourée de deux voies d'accès latérales allant de la rue du Transit au chemin du Moulin-des-Prés, et de deux plateaux qui l'isoleront complètement.

La rue actuelle du Transit été ainsi nommée, parce que jadis, les grosses, voitures de roulage passaient par là et y faisaient halte. Les lieux de transit sont aujourd'hui tués par les chemins de fer.

 
Menu article

Lu dans la presse...

Une inondation boulevard Kellermann

Dans la soirée d'hier, vers six heures et demie, une conduite d'eau passant à la poterne des Peupliers, près du boulevard Kellermann, dans le treizième arrondissement, s'est rompue brusquement. (1912)

Lire

Mort de M. Ernest Rousselle

Ainsi que nous le faisions pressentir, M. Rousselle, conseiller municipal du quartier de la Maison-Blanche (treizième arrondissement), président du conseil municipal de Paris, a succombé hier matin à la maladie qui, depuis un certain temps, le tenait éloigné de l'Hôtel de Ville. (1896)

Lire

La suppression de la Bièvre

Le conseil ayant décidé, en 1899, après de lentes et nombreuses études, de faire procéder à la couverture de la Bièvre « dont les émanations exercent une influence fâcheuse sur la santé des riverains... (1907)

Lire

La villa des chiffonniers

Il faudrait battre longtemps Paris pour y trouver quelqu\'un de comparable à M. Enfert, qui vient de faire bénir, à la Maison-Blanche, une nouvelle œuvre. (1897)

Lire

Nouvelle ligne d'autobus

A dater du 28 octobre 1923, la S. T. C. R. P. mettra en service une nouvelle ligne d’autobus dénommée AI bis, « Place d’Italie-Gare Saint-Lazare » (1923)

Lire

Nécrologie : Eugène Bonneton

Une triste nouvelle nous arrive du front. Eugène Bonneton, le peintre
délicat du vieux Paris, de la Bièvre et des hivers parisiens, vient de s'éteindre dans une ambulance de l'Argonne. (1915)

Lire

L'assainissement de la cité Jeanne-d'Arc

Au cours de sa dernière session, le Conseil municipal a été unanime à approuver le projet présenté par le préfet de la Seine relatif à l'assainissement de la cité Jeanne-d'Arc. (1934)

Lire

Un éboulement aux fortifications

Hier soir, il cinq heures, au moment où les élèves d'une école enfantine passaient boulevard Kellermann, à la hauteur de la rue des Peupliers, un formidable grondement souterrain se fit tout à coup entendre. En même temps, le talus des fortifications se soulevait sous l'irrésistible poussée d'une énorme gerbe d'eau. (1912)

Lire

Rue des Peupliers, une trombe d'eau dévaste tout sur son passage

Les habitants de la rue des Peupliers, dans le 13e arrondissement, étaient mis en émoi, hier matin à sept heures, par une violente détonation immédiatement suivie de longs et redoutables grondements. C'était une des nombreuses conduites d'eau placées dans la chaussée du boulevard Kellermann qui venait de se rompre brusquement ! (1911)

Lire

Fabrique d’asticots

S'il vous plait tomber sur une « trichinerie », allez au treizième arrondissement, prenez l'avenue des Gobelins et suivez la rue Croulebarbe. SI l'odeur ne vous arrête pas on route, poussez jusqu'au n°63, une maison « mangée aux vers » qui n'a pas besoin d'autre enseigne.
Tout le quartier est en émoi. La rue Croulebarbe est devenue la rue Croule-Peste ! (1883)

Lire

Le monument d'Ernest Rousselle

L'inauguration du monument élevé à la mémoire de M. Ernest Rousselle, qui fut président du Conseil municipal de Paris et du Conseil général de la Seine, a eu lieu hier dans le jardin du dispensaire de la Maison-Blanche. (1901)

Lire

Décentralisation artistique

Peu de lecteurs du Journal soupçonnaient qu’une exposition rassemblât, à la mairie du treizième, des œuvres exquises de fraîche beauté. Qu'ils fassent voyage. Ils connaîtront un vieux quartier de Paris dont il est aisé d'apprendre le charme. (1912)

Lire

Teaser 6 articles

Ailleurs sur Paris-Treizieme